Maxime QUENNESSON

Maxime QUENNESSON

Né en 1995 à Orsay, Maxime Quennesson débute l’apprentissage du violoncelle à l’âge de 6 ans avec Carlos Beyris. Il intègre le conservatoire de Clamart en 2005, où il y fait la rencontre d’Hélène Dautry, venue donner une master class. Il intègre sa classe au CRR de Paris à l’âge de 16 ans, décrochant son DEM et diplôme de cycle perfectionnement avant d’entrer au CNSM de Paris en 2014. Il travaille avec Michel Strauss et Guillaume Paoletti.

Parallèlement, Maxime participe à des master class avec des professeurs tels que Gary Hoffman, Philippe Muller …

En musique de chambre, il bénéficie des conseils d’Emmanuelle Bertrand, François Salque, Michaël Hentz.

Il est régulièrement invité à donner des récitals à Clamart dans le cadre des concerts « Anciens Élèves, Jeunes talents ».

En 2018, Emmanuelle Bertrand lui donne l’opportunité de se produire au concert d’inauguration du monument aux morts érigé à la mémoire des élèves disparus lors de la Grande Guerre, au CNSMDP (« De bons compagnons musicaux »)

En mai, il donnera un récital dans le cadre du festival « Mai Musical », événement qui aura lieu dans la région bordelaise.

En décembre 2017, il remporte le 1er Prix ex-æquo au Concours International de Violoncelle Louis Rosoor, à Bordeaux.