Bandeau

Adèle LORENZI-FAVART

Bien que la vie de musicienne d’Adèle ait commencé avec le piano, c’est au chant lyrique qu’elle décide de se consacrer pleinement. Rapidement, son professeur de musique du lycée la remarque, l’encourage et lui donne plusieurs occasions de se produire, notamment avec l’orchestre philharmonique de Fontainebleau.

Coachée pendant plusieurs années par Véronique Laguerre, elle intègre le CNSMD de Lyon dans la classe de Fabrice Boulanger et d’Isabelle Germain, après une licence en biochimie à la Sorbonne. Durant sa scolarité, elle participe à de nombreux projets extrêmement diversifiés : elle joue Flaminio dans l’opéra Il Flaminio de Pergolese au TNP de Villeurbanne, incarne Blanche de la force dans une mise en scène du Dialogues des Carmélites de Mireille Delunsch, interprète le Pierrot Lunaire aux côtés de Frank Krawczyk et Sergio Menozzi.

En addition à sa formation, elle se perfectionne à l’étranger avec des artistes tels que Donna Brown, Malcolm Walker ou encore Bryan Hymel.

Cette année, elle chante le rôle de Suzanne dans les Noces de Figaro avec l’orchestre du CNSMD et Julien Chauvin, est soliste dans la 4ème symphonie de Mahler, part en résidence à Besançon pour une session de 10 concerts autour de la résistance avec l’ensemble instrumental Cristofori avant de partir en Suisse avec le même ensemble pour un concert au festival Alte Musik in Sankt Gallen. Elle obtient son DNSPM en juin, chante pour la création de l’oratorio Christophe Guyard « Venez, esprits des marais » aux musicales de Redon et fait une prise de rôle de la grande prêtresse de Diane Tomiri dans l’opéra Talestri, regina delle Amazzoni, à l’abbaye de Royaumont pour le festival Un temps pour elles. En septembre, elle partira en Allemagne poursuivre un master d’opéra.