Bandeau

Aude-Liesse Michel

Issue d’une famille de musiciens, Aude-Liesse commence le piano à l’âge de 4 ans, suivi de près par le violon à 6 ans. Elle fait ses premiers pas musicaux au CRD de Romans, d’abord avec ses parents pianistes puis dans la classe de Pierre-Laurent Boucharlat. A l’âge de 15 ans, elle intègre la classe de Nelson Goerner à la Haute Ecole de Musique de Genève au sein de laquelle elle suivra cinq années d’études, lui attribuant les diplômes de Licence et Master of Arts.
En quête de diversité et de sonorités nouvelles, Aude-Liesse s’intéresse dès lors à la pratique sur instruments anciens et débute un cursus de Perfectionnement en pianoforte dans la classe de Patrick Cohen et Edoardo Torbianelli au CRR de Paris. Cela lui donne entre autre l’occasion de participer plusieurs fois – en tant qu’étudiante puis accompagnatrice – aux stages de musique de chambre de la formation JOA de l’Abbaye aux Dames à Saintes. Elle y travaille avec de nombreux spécialistes en musique ancienne tels que Lorenzo Coppola, Kai Kopp, Midori Seiler, Pablo de Pedro etc… En 2019, elle intègre le CNSM de Paris afin d’y effectuer un second Master en pianoforte et à nouveau dans la classe de P.Cohen.
Au-delà de sa pratique de soliste, Aude-Liesse nourrit une véritable passion pour la musique de chambre qu’elle pratique notamment avec ses deux soeurs Gaëlle-Anne (violon) et Laure-Hélène (violoncelle), formant ainsi le Trio MICHEL . En 2014, le trio intègre la classe du Trio Wanderer au CRR de Paris et participe dans la foulée à de nombreux festivals tels que le Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron, le Festival Chopin à Nohant, le Printemps Musical des Alisées (Essaouira, Maroc), le Festival Jeunes Talents à Paris, les Rencontres Musicales de Noyers, Piano en Saintonge etc.. Lors de diverses académies, elle aura la chance de travailler avec des personnalités marquantes telles qu’Anne Queffelec, Itamar Golan, Yves Henry, Avedis Kouyoumdjian, Hatto Beyerle, François Salques, Lise Berthaud, Claire Desert, le Talich Quartet, Fine Arts Quartet etc…
Néanmoins, Aude-Liesse ne se cantonne pas au répertoire pour trio mais explore de nombreuses formations, de la sonate au septuor, étendant ainsi son expérience de chambriste au travail avec les vents et la voix. Elle est co-fondatrice de « La Récréation », sextuor pour piano et quintette à vents, avec lequel elle rentre en Licence puis en Master de musique de chambre au CNSMDP dans la classe de Michel Moragues.

Parallèlement à cela, Aude-Liesse aime se produire en soliste , que ce soit lors de récitals (Festival Jeunes Talents et Live Music Now , les Nocturnes de l’Aude (Paris), Les Rendez-vous du Piano (Nice), « Chouette du Piano » (Dijon) etc..) ou avec orchestre (Ensemble Contrepoint, Orchestre Symphonique des Alpes, Orchestre Hélios..). En janvier 2019, elle est invitée à se produire en soliste avec l’OSAlpes au Victoria Hall au profit l’association Genevoise « Caritas ».

Coté concours, Aude-Liesse se fait remarquer à plusieurs reprises (Steinway,1er prix; FLAME,1er prix; Montrond les Bains, 1er prix dans la catégorie des moins de 17ans; etc..) notamment courant 2010 lors de sa participation au Concours Chopin + (Budapest, Hongrie) dans la catégorie des moins de 15ans où elle remporte un premier prix ainsi que le prix spécial de la meilleure interprétation de musique française. Elle reste à ce jour la première et seule lauréate française de ce concours. En 2016, lors du Concours International Robert Schumann (Zwickau, Allemagne) elle termine seule demie-finaliste française, et plus récemment , elle se distingue au Concours International de Piano Orchestra’Sion à Istanbul où , à l’issue de quatre tours, elle remporte le deuxième prix ainsi que le prix du Jeune Public.

Dernièrement, Aude-Liesse a été amenée à travailler avec la production du Théâtre des Champs Elysées au poste de continuo sur l’Opéra « Un Barbier » puis, avec la Philarmonie de Paris pour la production de l’opéra contemporain « Poucette ». Elle est également intervenante en tant qu’accompagnatrice au sein de EVE, projet pédagogique de la Philharmonie de Paris lancé en 2019. Elle est par ailleurs artiste associée de l’association musicale DrômansCadences au sein de laquelle elle se produit régulièrement.

En dehors de la musique, Aude-Liesse continue d’explorer divers champs créatifs au travers de la pratique assidue de la peinture et du tango.