Bandeau

Michèle BREANT

Michèle débute son chemin artistique toute petite. En 2006 elle joue le rôle d’Emma, dans « The little cat is dead », court métrage de Pierre Coré (Madré Films / France 2). En 2007, âgée de huit ans elle est soliste dans la musique originale du court métrage « N’amasse pas mousse » de Pierre Weite. En 2008 elle chante le rôle de Gherardino, dans Gianni Schicchi de Puccini, au théâtre Marsoulan à Paris.

À seize ans, Michèle a déjà participé à sept productions au Théâtre du Châtelet, dont trois en tant que soliste (The Sound of Music (2009 /2012) – Sweeney Todd (2010, mise en scène Lee Blakeley)) – Mozart l’Egyptien et “Street Scene”. Dans The Sound of Music, la jeune chanteuse interprètait le rôle de la petite Gretl von Trap, dans une mise en scène d’Emilio Sagi, sous la baguette de Kevin Farell.

En 2013 elle retrouve le cinéma, jouant le rôle de Virginie dans le dernier long métrage de Jean-Michel Ribes Brèves de Comptoir, puis en 2018 pour le rôle de Gaëlle dans le film de David Oelhoffen, Frères Ennemis. En 2014 après avoir été soliste dans Le songe d’une nuit d’été de Mendelssohn au Théâtre des Champs Elysées, elle interprète de rôle de l’Amour dans Orphée et Eurydice de Glück à la Monnaie de Bruxelles sous la direction d’Hervé Niquet (mise en scène Castellucci) et aux côtés de Stéphanie d’Oustrac et Sabine Devieilhe. En juin 2015 Michèle est soliste dans Das klagende Lied de Mahler à la Philharmonie de Paris sous la direction de Jaap van Zweden, qu’elle retrouvera un an plus tard à la Philharmonie de Dallas pour la même oeuvre. Depuis la 6ème, Michèle est scolarisée en classes à horaires aménagés. Maîtrisienne pendant cinq années au CRR de Paris, elle a pratiqué le chant choral, la technique vocale, le solfège, et le piano. Cette structure lui a permis de participer à des productions comme la création de Camille en 2012 , opéra contemporain de Michel Decoust, dans lequel elle interprète le rôle principal de Louise, le Grand Concert de Noël à la Salle Pleyel, ou Dogorians au théâtre de la Cartoucherie. En septembre 2015 Michèle intègre la classe d’Elsa Maurus au CMA9 ainsi que celle de Françoise Tillard au CMA10 et travaille aussi sa voix en cours particuliers avec Caroline Fèvre. Après un bac L au Lycée Racine, Michèle débute une licence de Lettres et Arts à l’Université Paris Diderot, licence qu’elle poursuivra à distance et qu’elle obtiendra en Juillet 2020.

En Octobre 2018, Michèle intègre la Hochschule Felix Mendelssohn de Leipzig dans la classe de Carola Guber. Là-bas, elle reçoit aussi les conseils et l’accompagnement précieux de la soprano Regina Werner.

Michèle est finaliste du concours International de chant Bundeswettbewerb à l’Opéra de Berlin en Décembre 2020.

En Juillet 2021, Michèle participe à l’académie d’été de La petite Bande, dirigée par Sigiswald Kuijken. Elle y chante le rôle de Dorilla dans La Serva Scaltra de Johann Adolph Hasse.
En Décembre 2021 Michèle chante le rôle de Taumännchen dans l’opéra Hansel et Gretel de Humperdinck à l’Opéra de Leipzig.

En Octobre 2021, Michèle est finaliste du Concours Grand Avignon dans la catégorie jeune talent, et en Janvier 2022, elle remporte le premier prix du Concours Lortzing à Leipzig.