Amandine AMMIRATI

Amandine AMMIRATI

La soprano Amandine Ammirati, née dans une famille d’artistes lyriques, a été bercée par l’opéra dès son plus jeune âge. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers le monde artistique.

Parallèlement à ses études au sein du Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon où elle étudie actuellement dans la classe d’Isabelle Germain et de Fabrice Boulanger, elle se perfectionne auprès de grands artistes tels que Béatrice Uria-Monzon, Malcolm Walker, Ildiko Raimondi (Masterclass Mozarteum de Salzbourg) ainsi que dans l’art de la mélodie et du lied auprès de David Selig, Francis Perron, Philippe Cassard, Hartmut Höll, …

On a pu la voir récemment sur scène dans le rôle de Micaëla dans une version adaptée de « Carmen » par David Walter, sous la direction de Jean-Marie Puissant, en tant que membre et soliste du Street Chorus dans « Mass » de Bernstein au Nouveau Siècle à Lille sous la direction d’Alexandre Bloch, au Théâtre National de Villeurbanne dans « Projet Audacieux ! Détestable pensée ! » basé sur l’opéra de Pergolèse « Il Flaminio » dans le rôle d’Agata, sous la direction scénique de Christian Schiaretti. L’Opéra de Reims lui a permis de se produire sur scène dans le rôle en récital lors de divers évènements (Tous à l’Opéra) mais également en tant que soliste pour le concert de fin d’année (2015) « Happy New York » avec l’Orchestre de l’Opéra de Reims sous la direction de Yann Molénat.

Dernièrement, elle est nommée “ Révélation Classique 2019 ” par l’ADAMI, qui lui permettra de se produire prochainement au Festival Pablo Casals de Prades puis lors du concert incontournable des Révélations Classiques de l’Adami qui a lieu chaque année au Théâtre des Bouffes du Nord.