Augustin Chemelle

Augustin Chemelle

Apprécié pour la rondeur de son timbre, la précision de sa diction ainsi que ses dons de comédien, le baryton « très lyrique » Augustin Chemelle est décrit comme un interprète à « l’intelligence prosodique » (G.Denizeau, « L’éducation musicale »).

C’est dans la classe d’Yves Sotin, au CCR de Paris, qu’Augustin se forme et obtient un DEM de chant à l’unanimité avec les félicitations du jury, ainsi qu’un Certificat de direction de chœur.

Au sortir du conservatoire, il multiplie déjà les expériences professionnelles solistes : il est basse solo dans plusieurs cantates de Bach à la Philharmonie de Paris, au Temple du Foyer de l’âme, ainsi qu’à Versailles. Il incarne Simon dans « Les Saisons » de Haydn à l’église des Blancs-Manteaux. On l’a également entendu dans le Requiem allemand de Brahms et les solos de l’Oratorio de Noël de Saint-Saens à la cathédrale de Bruxelles et la cathédrale de Chartres.

En 2015, il est le Marquis d’Obigny dans « La Traviata » de Verdi, puis Silvano dans « La Calisto » de Cavalli et Dom Carlos dans « L’Europe Galante » de Campra à la Chapelle Royale de Versailles. Il aime les rôles à caractère humoristique qui lui font aborder l’opéra bouffe et l’opérette avec les rôles du baron dans « La vie parisienne » d’Offenbach. Il rencontre alors Amaya Dominguez qui lui confie le rôle de Don Alfonso dans « Cosi fan tutte » à la salle Molière de Lyon sous la direction de Vincent Balse.

Sa passion pour l’art pictural entraîne chez lui un goût prononcé pour le lied et la mélodie dont la finesse lui rappelle les chefs d’œuvre de la peinture. Il forme des duos avec les pianistes Guillem Aubry et Abe Rabade, aux côtés duquel il interprète les « Winterreise » de Schubert à la Philharmonie de la Galice. En quatuor, il chante les « Liebeslieder » de Brahms et les « Spanische Liebeslieder ».

Egalement intéressé par le doublage, Il obtient, en 2016, le rôle du personnage haut en couleurs « Phantom of the Bwahpera » dans le jeu vidéo à l’immense succès international « Mario + rabbids kingdom battle », né de la collaboration de Nintendo et Ubisoft.

La curiosité d’Augustin pour l’art vocal dans toute sa diversité le pousse à explorer sa voix, toujours dépasser ses limites pour enrichir autant que possible sa palette tout en recherchant l’excellence et la précision dans chaque style qu’il aborde. Il passe aisément de Purcell à Scelsi avec l’envie constante de toucher son public.