Lysa Menu

Jeune soprano de 26 ans, Lysa Menu est diplômée d’un Master de Concert à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, dans la classe de Frédéric Gindraux et d’une Licence en Musique et Musicologie à Paris-Sorbonne IV. En 2013, Lysa incarne son premier rôle, Belinda (Dido & Aeneas, Purcell) à la Sainte-Chapelle de Paris puis au Théâtre de Châtillon avant de le reprendre à l’atelier lyrique du Conservatoire Hector Berlioz à Paris.
L’année suivante, elle se produit dans le rôle de La Princesse (L’Enfant et les Sortilège, Ravel) au Théâtre du Châtelet à Paris, au Théâtre National du Costa Rica et au Théâtre de la Garenne Colombe à Paris, puis en 2015-2016 dans le rôle d’ Amour (Orphée et Eurydice, Gluck) au
Théâtre de la Garenne Colombe, à l’Orangerie de Sceaux, au Théâtre d’Abbeville et lors d’une tournée en Italie.

Plus récemment, elle incarne Madame Lidoine (Le dialogue des Carmélites, Poulenc) avec l’HEMU de Lausanne au BCV du Flon, et en juillet 2018 Donna Elvira (Don Giovanni, Mozart) à Royaumont, sous la direction de Moshe Leiser et Patrice Caurier. Son expérience de la scène se voit complétée par sa participation à de nombreux festivals tel que « Plaisir de Musique » à l’Imperial Palace d’Annecy et « Vox Aoréa ».

Affectionnant particulièrement le Lied allemand, Lysa travaille régulièrement auprès d’Helmut Deutsch et en 2017 elle participe durant six semaines à la Franz Schubert Institut à Baden bei Wien, académie pour laquelle elle obtient une bourse d’études. Elle y reçoit l’enseignement de Roger Vignoles, Andreas Schmidt, Julius Drake, Birgid Steinberger, Helmut Deutsch, Wolfram Rieger, Robert Holl et Elly Ameling.
Avec la pianiste Adrienne Dubois, elle se produit régulièrement lors de recitals de Lied et Mélodie. Cette année, elle a le privilège de rejoindre le Exzellenz-Labor Gesang d’Hedwig Fassbender, René Massis, Faust Nardi, Umberto Finazzi et Anette Berg.

Lysa a également chanté la Petite Messe Solennelle de Rossini au Victoria Hall de Genève en juin 2018 et interprétera le Roi David d’Honegger en mai 2019 à Lausanne sous la baguette de Pascal Mayer.