Promotion Mozart - Les violoncellistes

Caroline SYPNIEWSKI

Née en 1992 à Toulouse, Caroline Sypniewski commence le violoncelle avec Blandine Boyer au Conservatoire de Toulouse, où elle bénéficie régulièrement des conseils de Lluis Claret. Elle poursuit ensuite ses études au CRR de Paris, avant d’intégrer à l’unanimité au CNSM de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo.

Très portée vers la musique de chambre, elle forme avec ses deux sœurs Magdalena et Anna un trio à cordes. Elle est également invitée à participer à différents projets tels que l’académie de quatuor à cordes Seiji Ozawa, le Centre de Musique de Chambre de Paris, et se produit en récital ou en musique de chambre dans de nombreux festivals.

Caroline a été nommée Révélation Classique de l’Adami 2017, est bénéficiaire d’une bourse de la Fondation Safran, obtient le prix Bonnat-Helleu ainsi que le Grand Prix de la ville de Ciboure lors de l’Académie Maurice Ravel, et le prix Ginette Neveu lors de la Carl Flesch Academy.

 

Clara GERMONT

Clara Germont commence le violoncelle à l’âge de 7 ans au conservatoire d’Aulnay sous Bois, mais ce n’est que bien plus tard qu’elle désirera se plonger dans l’aventure musicale. Cette décision l’emmènera auprès de Philippe Muller, avec qui elle travaillera durant deux ans. Ce grand représentant de la fameuse école française de violoncelle lui permis de travailler avec une grande exigence et son apport fut pour elle décisif.

C’est d’ailleurs à cette période qu’elle remporta le 2nd prix du Concours international de violoncelle Alexandre Glazounov. Clara s’est produite en concert notamment à l’Auditorium de Flaine lors du Festival d’été, à l’académie du festival Pablo Casals de Prades, à l’auditorium du Grand Palais, au Centre d’art moderne George Pompidou à Paris, invitée par Pernod Ricard, ainsi qu’en récital solo dans le Var autour des suites de J.S Bach et de Cassado.

Parallèlement à ses prestations en soliste, Clara s’épanouie à travers la musique de chambre, avec de nombreux partenaires, comme avec le pianiste Valentin Cotton avec qui elle se produit régulièrement en récital, grâce à des concerts pour la fondation Yehudi Menuhin, mais aussi avec le trio Swann, fondé en 2015, avec lequel elle s’est produite en concert dans le cadre du festival international de musique de Colmar.

En parallèle de la musique de chambre avec Piano, elle se passionne également pour le quatuor à cordes : elle fait partie du quatuor Erato, avec qui elle se produit lors de différents concerts au festival de Léran. Elle a également été invitée en soliste au festival des Nuits musicales de Mazaugues.  Elle a récemment été sélectionnée pour participer à la première édition de l’Atelier des Rencontres Musicales d’Evian le quatuor Modigliani.

Clara Germont collabore aussi régulièrement avec des orchestres parisiens, comme l’Orchestre National d’ile de France, ou encore l’orchestre Ostinato. Elle s’est produite dans les plus prestigieuses salles parisiennes comme la Salle Pleyel, la salle Gaveau, l’auditorium de Vincennes, l’Hôtel de ville de Paris, la Philharmonie de Paris…

Désireuse de toujours avancer et de se perfectionner, elle étudiait au conservatoire de Paris avec Hélène Dautry afin de développer encore sa personnalité musicale. Elle suit aussi régulièrement des classes de Maitres, notamment avec Niklas Schmidt, Marc Coppey ou encore Jérome Pernoo.

Plus récemment, elle a été admise à la Hochschule der Künste, à Berne (Suisse) avec Antonio Meneses. Elle a également été sélectionnée par Philippe Jaroussky pour participer à « l’académie musicale Philippe Jaroussky », au nouveau pôle « La Seine Musicale » à Paris.

Hanna SALZENSTEIN

Née en 1995, Hanna commence le violoncelle au CRR de Cergy-Pontoise. Elle est ensuite admise au CRR de Paris où elle étudie avec Annie Cochet. A l’âge de 16 ans elle réussit le concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Michel Strauss puis de Raphaël Pidoux en master.

Passionnée d’orchestre et de musique de chambre, elle participe à plusieurs sessions de l’Orchestre Français des Jeunes en tant que violoncelle solo (concerts au festival de la Chaise-Dieu, Philharmonie de Berlin etc…) puis aux tournées d’été de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne avec lequel elle sillonne l’Europe, et joue régulièrement au sein de L’Orchestre Philharmonique de Radio France, de l’Orchestre de Paris et l’Orchestre de l’Opéra de Paris.

Par ailleurs, elle se produit au festival international de la Roque d’Anthéron , ainsi qu’au festival de violoncelle de Beauvais et des  « Cordes en Ballade » avec le duo Adama et le quatuor Bergen qu’elle a fondés en 2015, et également au festival de Pâques de Deauville avec le Taylor Consort et en trio à la Philharmonie de Paris . En parallèle , Hanna a eu l’occasion de se produire en récital aux Folles Journées de Nantes ainsi qu’en soliste accompagnée par l’Orchestre symphonique du CRR de Paris, et jouera prochainement à Munich accompagnée par l’Orchestre des Chœurs et Universités de la Sorbonne sous la direction de Carlos Dourthé.

Jérémy GARBARG

Jérémy Garbarg incarne la nouvelle génération du violoncelle français.

À 21 ans, il est déjà lauréat de nombreux concours internationaux et nationaux – 3èmePrix et Prix du Public au Concours International Dr Luis Sigall de Viña del Mar (Chili), 3ème Prix au Concours International Johannes Brahms de Poertschach (Autriche), 1erPrix à la FNAPEC, Louis Rosoor, Vatelot-Rampal, VioloncellenSeine, etc., tout en poursuivant ses études en Master au CNSM de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo.

Son jeu « bouleversant et d’une générosité magnifique » tel que le décrit Nicolas Darras de La Lettre du Musicien, l’amène à se produire aux États-Unis, en Allemagne, en Autriche, en Italie, au Chili, et en Corée du Sud. Parallèlement à sa carrière de soliste, il fonde le Trio Alda avec Vashka Delnavazi au violon et Alexandre Kantorow au piano et bénéficie des conseils d’Itamar Golan et du Trio Wanderer.

Il se produit régulièrement au Centre de Musique de Chambre de Paris, à l’académie Seiji Ozawa, aux festivals de Prades-Casals, du Palazzetto Bru Zane, des Rencontres de Bélaye, des Grands Crus de Bourgogne et collabore avec Nobuko Imai, Pamela Frank et Sadao Harrada. Il bénéficie d’une bourse de la Fondation Safran pour la Musique.

Jérémy joue un violoncelle de Frank Ravatin et un archet de François Peccatte de 1845.

Site Internet : http://www.jeremygarbarg.com

Lisa STRAUSS

Lisa Strauss commence l’étude du piano à l’âge de 5 ans. Elle se dirige ensuite vers le violoncelle qui deviendra son instrument principal.

En 2008, elle intègre le Conservatoire Régional de Paris dans la classe d’Annie Cochet, puis d’Hélène Dautry. Elle reçoit son diplôme d’études musicales à l’unanimité à l’âge de 16 ans, et entre la même année à l’unanimité au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Michel Strauss.

L’été de ses 17 ans, elle reçoit une bourse complète afin d’étudier après de Richard Aaron aux Etats-Unis, dans la cadre d’Aspen Music Festival and School. Elle est également invitée à jouer à la radio américaine et à donner une interview dans le cadre de l’émission from the top.

Lisa participe à des masterclass avec des maîtres tels que Johannes Moser, Gary Hoffman, Gryphon trio, le quatuor Ebène…

Elle est invitée à se produire dans de grands festivals tels que Ottawa Chamberfest, Les journées Ravel de Montfort-l’Amaury, Musique de Chambre à Giverny…

Elle est invitée à participer au sein de la session d’ECMA à Prades. Elle a joué cet été le concerto de Saint-Seans, sous la direction de Jean-Jacques Kantorow.

Elle sera à partir de 2017 artiste résidente au sein de la fondation « Villa Musica Rheinland-Pfaltz », en Allemagne.

Lucia BISTRITSKAYA

Lucia Bistritskaya est une violoncelliste d’origine moldave. Elle commence le violoncelle à l’âge de 6 ans dans un lycée spécialisé en musique Serguei Rachmaninov. Pendant ses études à Kishinev, capitale de Moldavie, elle est devenue lauréate des nombreux concours internationaux en Roumanie, Ukraine, France. A 16 ans, elle vient à Paris pour entrer dans la classe de Dominique de Williencourt au Conservatoire de Rayonnement Régional de Paris.

Depuis l’année 2011, elle participe à l’ensemble de violoncelles  » Jean-Louis Florentz « , direction Marcel Bardon, et enregistre pour EA Records « Slava Valentin » de D. de Williencourt.

En 2013, elle obtient le 2éme prix du Concours International Léopold Bellan en musique de chambre avec le trio Lorienne et le 3éme prix en violoncelle. La même année, elle rejoint le quatuor de violoncelles  » Les violoncellistes » et participe à différents concerts, ainsi qu’aux 21éme Rencontres musicales autour de La Prée.

Entre temps, elle a organisé deux récitals, dont un en Russie pour des enfants malvoyants musiciens. En 2O14, elle entre dans le cycle concertiste au Conservatoire de Rayonnement Régional de Paris. En 2015, elle a été invitée pour faire un récital pour l’occasion de la découverte du patrimoine dans le département Indre, et participe à la 6e édition du festival Les Nuits d’été au Cloître en musique de chambre avec Akiko Kawakubo. En 2016 elle obtient le Diplôme de Concertiste à L’Unanimité et Félicitations du Jury.  Actuellement, elle étudie au PSPBB et à La Sorbonne en Musicologie. Pendant la saison 2016-2017 elle fait un stage à L’Orchestre de Paris. En 2016 elle obtient le prix récital au concours des Jeunes Solistes de l’Université Paris Sorbonne.

Paul HEYMAN

Paul Heyman (1994) est un jeune violoncelliste belge.

Ayant obtenu un Master dans la classe de Raphael Wallfisch à Zürich, Paul continue ses études avec France Springuel en Belgique.

Il suit régulièrement des master classes auprès de Gary Hoffman.

Des concerts l’ont amené en Europe, tant en soliste qu’en ensemble, cela entre autres à La Monnaie et à Flagey (Bruxelles), à l’Opéra de Flandres (Gand), et au Palais het Loo aux Pays-Bas.

Plusieurs prix lui ont été décernés, dont un Premier Prix au concours Dexia Classics ainsi qu’au Concours International Edmond Baert.

Paul joue sur un instrument créé pour Julius Klengel en 1893 par W.H. Hammig à Leipzig.