Promotion Mozart - Les violonistes

Brieuc VOURCH

Brieuc Vourch est né à Paris en 1995 et a commencé le violon à 3 ans. À l’âge de 13 ans, il auditionne pour le chef d’orchestre Louis Langrée dans le concerto de Tchaikowski et part étudier à New York avec Itzhak Perlman à la Juilliard School of Music et avec Aaron Rosand. Son professeur actuel est Boris Kuschnir à Vienne. Brieuc a aussi été guidé par David Kim, concertmaster de l’Orchestre de Philadelphie.

Il a joué dans de nombreuses salles de concerts en Europe et aux États-Unis, notamment Carnegie Hall, Alice Tully Hall, The Peter Jay Sharp Theater du Lincoln Center à New-York, Le Théâtre des Champs Élysées, La Salle Cortot, et Le Palais des Congrès de Paris. En 2008, il se produit en soliste devant Shimon Peres, Président d’Israël, pour un concert de prestige organisé à l’occasion de sa visite d’état à Paris, et plus récemment pour le Président de la République Française Emmanuel Macron.

Comme musicien de chambre, Brieuc Vourch a joué notamment avec Roman Simovic, Olga Sitkovetsky, Abdel Rahman el Bacha, John Root et David Bismuth.

Brieuc a pris part à de nombreuses masterclasses de violon et de musique de chambre avec Zakhar Bron, Ana Chumachenco, Gabor Takács Nagy, Lawrence Power et Frank-Peter Zimmermann. Il a également participé à de multiples académies et festivals aux Etats-Unis et en Europe parmis lesquels The Summit Music Festival, The Bowdoin International Music Festival, The Verbier Festival Academy et The Schleswig-Holstein Music Festival Young Soloists Masterclasses.

Brieuc est membre du Centre de Musique de Chambre de Paris, sous la direction artistique de Jérôme Pernoo et de l’Académie Philippe Jaroussky. Il est également lauréat de La Fondation Safran pour la Musique, de l’Académie Maurice Ravel et de la Knopf International Violin Competition.

Il joue un violon moderne, fait pour lui en 2013 par Kurt Widenhouse, d’après le Guarneri del Gesu Kochansky de son professeur Aaron Rosand, et un violon de Goffredo Cappa généreusement prêté par la Fondation Zilber-Rampal.

Site Internet : www.brieucvourch.com / www.centredemusiquedechambre.paris

Instagram : www.instagram.com/brieucvourch

Camille THÉVENEAU

Camille Théveneau, propulsée par sa famille musicienne, débute le violon à l’âge de 6 ans.

Durant son cursus au CNSM de Lyon, dans la classe de Marianne Piketty, Camille effectue un erasmus en Allemagne pour étudier avec la violoniste Marina Chiche. Cette rencontre devisive modifie son approche du répertoire.

De retour en France, elle intègre le CNSM de Paris, où elle poursuit actuellement son cycle de Master, dans la classe d’Alexis Galperine.

Camille s’épanouit au sein de diverses formations de musique de chambre, qui l’amènent entre autres à partager la scène avec des personnalités telles que Renaud Capuçon, Didier Lockwood, Karine Lethiec…

Lauréate des prix internationaux C.I.M de Val d’Isère, Flame, Maria Cantagrill.. Elle perçoit la musique comme un moyen d’expression et d’émerveillement, et s’entoure d’artistes de divers horizons afin de concevoir ses projets pluridisciplinaires.

Elle est soutenue par la fondation Musique et Vins du Clos Vougeot, bénéficiant d’un prêt instrumental.

Luka ISPIR

Luka Ispir débute le violon à l’âge de 6 ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen dans la classe de Jennifer Rio.

A 14 ans, il obtient son D.E.M  et intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt dans la classe de Christophe Poiget. A 16 ans, il valide son D.E.M.

La même année, il est reçu au concours d’entrée du CNSMDP dans la classe d’Olivier Charlier. En juin 2016, il passe son Baccalauréat et est reçu en deuxième année de licence au CNSMDP avec les félicitations du jury.

Parallèlement à ses cours de violon, il suit des cours de musique de chambre avec Claire Désert, Amy flammer, François Salque ou encore des masterclass avec le Quatuor Ebène, le Quatuor Modigliani, James Buswell, Ray Chen, Guillaume Sutre ou encore Valery Sokolov.

Il est invité en tant qu’académiste pour l’été 2017 aux “ Rencontres Musicales d’Evian “, au festival de “ Pablo Casals “ à Prades ainsi qu’au festival de Giverny.

Il a obtenu le premier prix à, l’unanimité du jury au concours Vatelot Rampal ainsi qu’au concours des Jeunes talents Normands.

Il est sélectionné en 2016 comme artiste prometteur par la fondation Albert-Eckstein-Stiftung qui lui prête un Monterumici de 1903 avec lesquels il se produira en soliste en 2018 accompagné par l’orchestre de Normandie.

Mathilde KLEIN

Née en 1996 au Mans au sein d’une famille de musiciens, Mathilde Klein demande naturellement un violon à l’âge de 4 ans. En 2005, au cours de l’Académie Internationale de Musique de Lozère, elle rencontre Carole Saint-Michel, violoniste titulaire de l’orchestre de l’Opéra National de Paris Garnier-Bastille. Cette rencontre est décisive, ce professeur prend Mathilde en mains pour la former à haut niveau. Tout au long de ces années, Mathilde suit ses études musicales au Conservatoire à Rayonnement Départemental du Mans et termine son cursus en obtenant brillamment deux Diplômes d’Etudes Musicales, en violon et en formation musicale. A ce titre, elle obtient le Prix d’Honneur de la Ville du Mans.

En février 2012, elle est reçue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle rejoint la classe de violon de Monsieur Alexis Galpérine et Ana Reverdito-Haas.
Mathilde obtient de nombreux prix au Concours Vatelot-Rampal (association artistique Prodige Art) dans différents niveaux. Elle a notamment obtenu le 2ème prix de la catégorie Excellence en 2014. Pour nourrir davantage sa curiosité musicale, elle participe à de nombreux stages et master-classes. Elle a ainsi profité des précieux conseils de David Grimal, Régis Pasquier, Philippe Aïche, Christophe Poiget, Kazimierz Olechowski…En Mai 2017, Mathilde obtient son diplôme de Master au CNSMDP avec la mention très bien à l’unanimité et avec les félicitations du jury.

Passionnée de musique de chambre, elle devient membre fondateur du Quatuor Bergen en janvier 2015 avec trois autres étudiants du CNSMDP. Ensemble, ils participent à plusieurs sessions de l’Europe Chamber Music Academy auprès de Johannes Meissl, Hatto Bayerle, etc. Ils se perfectionnent régulièrement auprès du quatuor Debussy.

Depuis septembre 2013, Mathilde joue un violon modèle Guarneri du luthier Frank Ravatin.

Sarah JÉGOU-SAGEMAN

Jeune violoniste prometteuse, Sarah JÉGOU-SAGEMAN débute le violon à l’âge de 6 ans et demi avec Tatiana Zolozowa qui lui permet d’intégrer le C.R.R de Paris à 8 ans. Elle termine le cursus des horaires aménagés en obtenant son certificat à l’unanimité puis entre en 2011 en première année de cycle spécialisé dans la classe de Larissa Kolos. Elle a obtenu en juin 2013 son DEM de violon à l’unanimité en même temps que son baccalauréat Littéraire avec mention bien ; elle est entrée l’année suivante au CNSMDP dans la classe de Boris Garlitsky où elle obtient sa licence en 2017. Elle reçoit également les conseils de musiciens comme Richard Schmoucler, Michel Michalakakos ou Philippe Hersant.

Sarah a obtenu trois premiers prix au concours Flame en 2007, 2008 et 2012 et un premier prix spécial en 2013. Elle a également remporté le troisième prix au concours international Arthur Grumiaux en Belgique en février 2016. Elle s’est produite en concert dans le cadre de festivals, comme les Automnales d’Intermezzo à Ville-la-grand, et aux Concerts d’Esther à Paris en tant que jeune talent. En décembre 2016, elle se produit à Marseille au théâtre de la Criée à l’occasion du concert anniversaire de la maison de disque Lyrinx. Elle est invitée à jouer en musique de chambre dans le cadre de la prochaine saison de Jeunes Talents à Paris.

Elle bénéficie pendant trois ans du prêt d’un Violon par la fondation « musique et vin au Clos Vougeot » et joue désormais sur un Vuillaume qui lui est prêté par le Fonds Instrumental Français.

Yaoré TALIBART

Musicienne depuis son plus jeune âge, Yaoré Talibart a toujours eu une attirance particulière pour la musique de chambre, qu’elle découvre en même temps que son apprentissage du violon. Elle expérimente très tôt un vaste répertoire et de nombreuses formations, du duo à l’orchestre de chambre.

En 2003, elle entre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris dans la classe de Serge Pataud où elle obtient son diplôme à l’unanimité du jury. Elle obtient en 2010 un Premier Prix au concours Vatelot. En 2013, elle débute au CNSM de Paris, où elle est admise dans la classe de Boris Garlitsky. Elle y poursuit actuellement ses études avec Philippe Graffin. Elle est invitée depuis plusieurs années par différents festivals, comme le Festival de Colmar, le Festival des Forêts, ou encore Ysaÿe’s Knokke. Elle a bénéficié des conseils de Yovan Markovitch, Jérôme Pernoo, Pavel Vernikov, Abdel Rahman El Bacha, Emmanuelle Bertrand — avec qui elle partage la scène en septembre 2015. Sa passion pour la musique de chambre la mène à jouer sur des Scènes Nationales (Cavaillon, Mâcon), mais aussi à la Cité de la Musique, à la Salle Pleyel ou encore à la Salle Cortot dans le cadre du Centre de musique de Chambre de Paris. En 2016, elle a l’occasion de jouer avec Philippe Graffin, Jérôme Pernoo et Raphaël Pidoux. Séduite par le travail orchestral, elle est admise à l’Académie de l’Orchestre de Paris. En parallèle, son amour pour le jazz, l’improvisation et la musique d’Inde du Nord la poussent à élargir ses connaissances et lui permettent de se joindre à de nombreux projets originaux et créations, notamment avec Louis et François Moutin, le contrebassiste Petros Klampanis, le guitariste Gilad Hekselman, ou encore le pianiste Thomas Enhco. Découvrant le monde de la danse, elle tourne régulièrement depuis 2015 au sein de la Compagnie Par Terre (Théâtre Chaillot), avec un spectacle de la chorégraphe Anne Nguyen qui allie musique de chambre et danse, dans lequel elle joue le Quintette avec clarinette de Brahms avec des danseurs spécialistes du popping.

Depuis 2014, elle s’associe à l’ensemble vocal Apostroph’, avec lequel elle travaille sur un répertoire contemporain français (Philippe Hersant, Pascal Zavaro, Karol Beffa…). En juin 2017, elle rejoint l’ensemble Appassionato créé par Mathieu Herzog en tant que violon solo.